Ready Player One vs. La Route Sauvage

E4AAAFBF-2A82-4662-B79A-825C22AACAEE.JPEGREADY PLAYER ONE 

Synopsis:

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts, qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Avis:

Je suis allée voir ce film sans savoir à quoi m’attendre. Je n’avais pas vu la bande-annonce, je savais juste que c’était un Spielberg qui avait de bonnes critiques. Au final j’ai bien aimé, même si je trouve que ça aurait pu être mieux. C’est définitivement un film pour geek, avec plein de références à des jeux vidéos, ce qui en fait un film sympatique quand on connaît. Il y a cependant des longueurs et des acteurs qui n’ont pas toujours un jeu très juste, cela rend des personnages antipatiques (comme F’Nale). Après ça reste quand meme un film divertissant avec les références à la pop culture assez drôles. Et les effets spéciaux sont vraiment bien faits.  Un film à la Spielberg en fait !


LEAN ON PETE

Synopsis:

Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant.
Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraineur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière.
Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s’enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tante dont il n’a qu’un lointain souvenir.
Dans l’espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage….

Avis:

Ce film est un gros coup de poing dans le ventre mais aussi un grand coup de coeur. J’ai retrouvé un peu l’ambiance d’Into the Wild, avec les paysages, l’aventure solitaire de Charley et la musique. Il y a des scènes très dures et l’acteur Charlie Plummer nous délivre une sacrée performance. On sent que c’est adapté d’un livre, et ça donne vraiment envie de le lire. C’est une nouvelle plongée dans l’Amérique, l’Orégon, et une belle histoire d’amitié avec Lean On Pete, son cheval (et pourtant d’habitude je n’aime pas trop les hisoires avec les chevaux…). Je peux difficilement en dire plus sans vous dévoiler l’histoire, mais c’est vraiment un film à voir !

12 commentaires sur “Ready Player One vs. La Route Sauvage

  1. Avec Ready player one, rien à redire côté visuel, j’en ai pris plein les yeux. Les différentes références m’ont bien plu mais côté scénario, j’ai été vraiment déçu. J’ai trouvé que les personnages n’étaient vraiment pas approfondi, le héros m’a exaspéré et la romance n’était pas forcément utile. Je ne m’attendais vraiment pas à ça. Je ne connais pas La Route Sauvage mais tu me donnes bien envie de le regarder, je le notes.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s